1969 : Dennis Hopper, Peter Fonda, Jack Nicholson et deux amies dansent le French Cancan

1969 : Dennis Hopper (réalisateur et acteur), Peter Fonda et  Jack Nicholson  sont à Cannes pour présenter   « Easy Rider » un road movie qui confronte la génération hippie à l’Amérique réactionnaire. « Easy Rider » reçoit, cette année-là, le prix de la meilleure première œuvre et deviendra un film culte.

L’histoire : Wyatt (Peter Fonda) et Billy Denis Hopper), qui, après avoir vendu une grosse quantité de drogue, décident de quitter Los Angeles et d’aller participer à la célébration du carnaval de La Nouvelle-Orléans avec l’argent gagné.

Avant d’entreprendre le voyage vers l’Est, ils accomplissent à Los Angeles un dernier geste symbolique : mettre leurs montres au rebut.

Durant leur traversée des États-Unis sur leurs choppers, les protagonistes rencontrent et découvrent le mode de vie d’une communauté hippie. Accusés à tort de participer illégalement à un défilé, ils sont jetés en prison. Là ils sympathisent avec George Hanson (Jack Nicholson) , un avocat défenseur des droits civiques qui se joint à eux pour la suite du périple. Les trois compères se confrontent à l’Amérique profonde, raciste et conservatrice, qui refuse l’évolution des années 1960.

Sur la photo, Dennis Hopper, Peter Fonda, Jack Nicholson et deux amies dansant le French Cancan à Cannes le 13 mai 1969

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *