Irène Jacob

Irène Jacob, Prix d’interprétation féminine pour « La double vie de Véronique » de Krzysztof Kieslowski en 1991, évoque ses plus beaux souvenirs du Festival de Cannes.

En 1991, Irène Jacob incarne l'héroïne de « La Double Vie de Véronique » de Krzysztof Kieslowski. Pour ce rôle, elle obtient à 24 ans le prix d'interprétation féminine à Cannes. En 1993, le réalisateur polonais lui confie le premier rôle féminin de « Rouge », le dernier volet de la trilogie « Trois couleurs ». Elle y donne la réplique à Jean-Louis Trintignant et y côtoie Juliette Binoche et Julie Delpy, les héroïnes de « Bleu » et « Blanc », dans la scène finale.